Master pro (M2) Ingénierie de la formation et des systèmes d’emploi (IFSE) Description de la formation

 PUBLIC CIBLE ET OBJECTIFS DE LA FORMATION

1. Public cible

Le présent appel à candidature est ouvert à tous les apprenants francophones voulant exercer des fonctions dans les domaines de l’emploi et de la formation, et ayant une maîtrise, un master 1 (240 ects) ou un niveau jugé équivalent. Une validation des acquis professionnels est possible.

2. Objectifs de la formation

Le Master 2 vise la professionnalisation des acteurs des systèmes de formation et des systèmes d’emplois et leur mise en relation. En ce sens il répond à une forte demande socio-économique provenant à la fois des particuliers, salariés ou non, mais aussi des institutions publiques à différents échelons territoriaux et des entreprises privées (direction des ressources humaines).

Pour l’ensemble de ces publics il s’agit de donner les capacités nécessaires pour occuper par la suite les métiers « d’ingénieurs formation », responsable de formation, expert-conseil, etc. Les personnes qui valident cette formation auront les capacités pour exercer dans différents groupes de fonction :

  •  politique de formation et GRH des organisations publiques ou privées
  •  politique de formation et développement des territoires
  •  expertise-conseil en ingénierie de la formation à destination des entreprises et des organisations territoriales

Les emplois-types : responsable de formation (drh), experts en e-learning, conseiller formation-emplois, directeur d’établissement de formation, expert-conseil, ingénieur formation, cadre des systèmes de formation, chargé de mission formation-emploi-développement territorial

 DISPOSITIF DE FORMATION

1. Organisation de la formation

La durée de la formation est de 2 semestres. Quatre grands domaines disciplinaires sont abordés dans ce master : économie, sociologie de l’éducation, gestion des ressources humaines, formation-développement. Six unités d’enseignement capitalisables composent ce master.

2. Le master « IFSE » est une formation professionnelle qui articule des savoirs scientifiques solides et des savoirs opérationnels.

2.1 Les concepts théoriques permettent de comprendre et d’analyser le fonctionnement du modèle de base et se décline en :

  • Être capable de comprendre et d’analyser :
    • Le fonctionnement des marchés du travail, de la formation et leur évolution.
    • Les comportements d’insertion des jeunes et les comportements de retour à l’emploi.
    • Les enjeux sociaux d’un système de formation dans une approche systémique.

2.2 Les modules professionnalisants permettant d’acquérir les capacités nécessaires pour exercer dans des fonctions de gestion des ressources humaines, de politiques de formation ou d’expertise conseil.

  • Être capable :
    • de comprendre la place de la fonction Ressources Humaines dans l’organisation,
    • d’analyser la politique Ressources Humaines, la politique de formation et leurs enjeux, les emplois et les compétences,
    • de concevoir et d’évaluer les politiques et les plans de formation. participer efficacement à l’évaluation et à l’évolution des projets de formation, des politiques de formation et d’insertion à différents niveaux territoriaux, du local à l’international, en y intégrant la démarche de prospective.
    • d’analyser et de mettre en œuvre les pratiques d’ingénierie pédagogique relatives à la conduite de situations de formation, y compris la démarche de formation ouverte et à distance (FOAD).

2.3 La conduite d’un projet d’ingénierie de la formation en situation de travail dans une entreprise ou un établissement : stage ou projet tutoré.

3. Architecture pédagogique

L’architecture pédagogique du Master 2, est construite autour de 6 unités d’enseignement capitalisables, représentant chacune 10 ects. Une unité d’enseignement capitalisable (UEC) est composée de modules de base et (ou) de modules appliqués.

  • Unité d’enseignement fondamentale à dominante « Sociologie des systèmes de formation » (10 ects)
  • Unité d’enseignement fondamentale à dominante : .« Economie du travail » (10 ects)
  • Unité d’enseignement fondamentale à dominante « Economie de l’Education » (10 ects)
  • Unité d’enseignement professionnalisante à dominante : « Des politiques éducatives à l’ingénierie pédagogique » (10 ects)
  • Unité d’enseignement professionnalisante à dominante : « Gestion des ressources humaines » (10 ects)
  • Unité d’enseignement à dominante « Recherche, Action » (10 ects) Ces intitulés sont développés dans le programme de la formation.

4. Modalités d’évaluation

Le Master 2 professionnel, spécialité « Ingénierie de la Formation et des Systèmes d’Emplois » est délivré au terme d’un processus de contrôle continu validant chacune des UE capitalisables.
 
Le contrôle des connaissances est organisé par Unité d’Enseignement Capitalisable de 10 crédits (ects) chacune : 6 U.E. à obtenir pour délivrer le grade de Master (Cf. paragraphe architecture pédagogique).

Chaque Unité d’enseignement est obtenue en faisant la moyenne pondérée de différentes notes : module(s) ou sous-module(s) de base, et module(s) ou sous-module(s) appliqué(s).

La note des Modules ou des sous-Modules de base est donnée à partir d’une épreuve écrite et parfois d’un dossier. L’épreuve écrite se déroule en site : à l’Université de Toulouse ENFA à Auzeville pour les étudiants situés en France métropolitaine, ou dans les Universités partenaires ou dans les campus numériques de l’AUF.

La note des Modules ou sous-Modules appliqués est donnée à partir d’un dossier (soutien pédagogique au moyen d’un « forum événementiel à thème transversal ») ou d’une épreuve écrite.

La 6ème U.E. concerne la « recherche-action » : mémoire de stage ou de projet tutoré et éventuellement mémoire du Certificat « Ingénierie Appliquée aux Systèmes de Formations et d’Emplois », pour les étudiant issus de ce cursus, ainsi que d’un sous-module appliqué.

Le mémoire de stage, ou le mémoire de projet tutoré, est soutenu par l’étudiant auprès d’un jury constitué d’universitaires et de professionnels qui délivrent une note d’appréciation globale.

La note du sous module appliqué est délivrée par évaluation d’un dossier concernant le projet informatique individualisé.

Les différentes épreuves sont notées sur 20 avec des coefficients variables. Toute note égale ou inférieure à 7/20 est éliminatoire pour l’obtention d’une Unité Capitalisable.

L’admission au Master 2 professionnel, spécialité « Ingénierie de la Formation et des Systèmes d’Emplois » est subordonnée à l’obtention des six Unités Capitalisables.

Si à la fin de son cycle de formation l’étudiant n’a pas obtenu le Master, il garde le bénéfice des Unités d’Enseignement Capitalisables et des crédits correspondants acquis.

L’examen donne droit à l’une des mentions suivantes :

  • PASSABLE : Quand le candidat a obtenu une note moyenne au moins égale à 10 et inférieure à 12.
  • ASSEZ BIEN : Quand le candidat a obtenu une note moyenne au moins égale à 12 et inférieure à 14.
  • BIEN : Quand le candidat a obtenu une note moyenne au moins égale à 14 et inférieure à 16.
  • TRES BIEN : Quand le candidat a obtenu une note moyenne au moins égale à 16.

La note moyenne est calculée à partir des notes de chacune des Unités d’Enseignement Capitalisables.

Les examens écrits individuels sont faits en présence dans les campus numériques de l’AUF ou les Universités partenaires.

 RENSEIGNEMENTS SUPPLÉMENTAIRES

Vous pouvez demander des renseignements complémentaires à l’Université de Toulouse ENSFEA.

Site de démonstration de la formation :http://univert2.enfa.fr

Coordonnées et informations Université de Toulouse ENSFEA :
Micheline MARIE-SAINTE

© 2006-2019 AUF |