Master (M1) Santé Publique, parcours : Épidémiologie, recherche clinique, évaluation (ERCE) Description de la formation

 Public cible et objectifs de la formation

1. Public cible

Les publics visés par ce master sont issus de formations très diverses et sont :

  • des étudiants titulaires d’une Licence ou équivalent (correspondant à 180 crédits) dans le domaine des sciences, de la santé.
  • des professionnels de santé qui souhaitent orienter leur carrière vers les métiers de la santé publique,
  • des médecins, pharmaciens et dentistes en formation qui veulent orienter leur carrière vers une spécialisation dans le champ de la santé publique.

Cette formation via Internet s’adresse à la fois à des étudiants en formation initiale (n’ayant pas interrompu leurs études ou depuis moins de 2 ans) ainsi qu’à des « adultes en reprise d’études » c’est-à-dire aux personnes ayant interrompu leur formation initiale pendant au moins 2 ans.

Un pré-requis est demandé aux candidats souhaitant s’inscrire au diplôme à savoir :

  • pouvoir se connecter de façon régulière à Internet à domicile ou depuis une structure.
  • savoir manipuler l’outil informatique, bureautique

Enfin, les candidats doivent s’engager à se déplacer au moins 2 fois dans l’année pour des périodes de regroupement d’une semaine (voir plus bas).
Des sites peuvent être ouverts sur une base régionale : Afrique centrale, Afrique de l’Ouest et bien entendu Nancy en fonction du choix exprimé par les étudiants en début d’année.

2. Objectifs de la formation

Former de futurs chercheurs en recherche clinique et en santé publique, en leur fournissant la structure méthodologique complète d’un programme de recherche, des praticiens et des chercheurs à l’évaluation en médecine clinique, en prévention et en santé publique, en utilisant les méthodes de la recherche dans ce domaine.

 Dispositif de formation

1. Compétences acquises à l’issue de la formation

Savoir utiliser les méthodes de bases nécessaires pour décrire et analyser les problèmes sanitaires et sociaux par une approche pluridisciplinaire.
Manipuler les logiciels classiques de bureautique, et de traitement de données quantitatives. Acquérir les clefs permettant une lecture critique de l’information en santé publique.
Le détail de chaque compétence est fourni dans chaque fiche d’Unité d’Enseignement (voir programme et contenus de la formation).

2. Perspectives professionnelles

La première année de formation permet soit de poursuivre en seconde année de Master (M2) dans le champ de la santé publique soit d’intégrer la vie professionnelle à des postes variés selon la spécialité choisie : à l’issue de la formation en :

  • Epidémiologie recherche clinique et évaluation (ERCE)

Des chercheurs en recherche clinique pour les hôpitaux, des entreprises privées mais également l’industrie pharmaceutique. Compétences aussi recherchées par des institutions nationales, des agences sanitaires ou des instituts de recherche. Des chefs de projets capables de mettre en œuvre des travaux d’épidémiologie, dans le secteur public des agences et organismes de santé et dans le secteur privé des entreprises et bureaux d’études du champ de l’épidémiologie et de l’évaluation.

Elle permet également de poursuivre vers un doctorat d’université pour ceux qui envisagent une carrière de chercheur, d’enseignants chercheurs, ou de médecins enseignants chercheurs.

3. Parcours pédagogiques

L’obtention du Master Santé Publique n’est possible qu’après validation du M2. La validation du M1 décrit dans cette fiche permet de créditer 60 crédits ECTS et autorise l’accès au M2.

Si l’apprenant ne peut, se libérer de ses obligations professionnelles il peut s’inscrire dans l’un de nos Diplômes Universitaires « Recherche clinique, investigation et santé publique » ;« Projet en Promotion de la santé » voir sur le site :http://www.sante-pub.u-nancy.fr/esp/.

Cette possibilité ne concerne toutefois que les étudiants qui s’inscrivent directement auprès de l’ESP, sans passer par l’AUF.

4. Fonctionnement de la formation

Le Master 1ère année est suivi dans son intégralité à distance, sur une plate-forme d’enseignement par internet.

L’étudiant y trouvera à la fois des apports théoriques d’informations et des exercices auto-corrigés, des activités qu’il pourra réaliser seul ou en groupe. Les groupes d’étudiants sont accompagnés par des tuteurs tout au long de l’année qui est divisée en 2 semestres :

  • semestre 1 : de septembre à décembre
  • semestre 2 : de janvier à juin.

La formation s’effectue en 2 ans (M1 et M2) mais en formation continue, le cursus peut s’effectuer sur une période de 2 à 4 ans.

Le M1 Santé Publique, sous la responsabilité du Pr Francis Guillemin est organisé sur une année de formation représentant chacun deux semestres de 30 crédits ECTS chacun.

Cependant, pour les personnes en formation continue, un aménagement de temps est possible pour l’ensemble du Master (M1 et M2) les 2 années du cursus peuvent s’effectuer sur une période de 2 à 4 ans.

Les étudiants ayant déjà validé à l’ESP l’un des diplômes universitaires dispensés via Internet correspondant à des unités d’enseignement (UE) présentes dans le master capitalisent des crédits ECTS et peuvent en garder le bénéfice pour le master 1.

L’enseignement est équivalent à 600 heures d’enseignement théorique hors travail personnel.

Le M1 se compose d’Unités d’Enseignements (UE) qui sont planifiées sur une période de 7 à 11 semaines par UE.
Dans chaque unité d’enseignement l’étudiant trouve des apports d’informations, des activités pédagogiques à travailler seul ou en groupe et est accompagné par un tuteur.

Les étudiants bénéficient d’un tutorat organisé en ligne.

Une session de regroupement est proposée à chaque semestre.
Ces regroupements sont organisés à Nancy ainsi qu’éventuellement dans des établissements partenaires de l’ESP en fonction du nombre d’inscrits. Le coût de ces regroupements est à la charge de l’apprenant.

Au total, 3 sessions d’examens sont prévues dans l’année :

  • Une session à la fin du premier semestre
  • Une session à la fin du second semestre
  • Une session de rattrapage à la suite des résultats de première session

Ces examens peuvent être organisés dans les campus numériques francophones de l’AUF des pays concernés

Le stage de M1 :

D’une durée de 2 mois au cours du 2ème semestre, il correspondra à la préparation d’un protocole dans le champ de l’initiation à la recherche ou à l’investigation. Trois options seront proposées :

  1. un sujet proposé dans le cadre d’une préparation d’un stage de M2 avec un encadrement local et qui permettra de sélectionner les candidats en M2.
  2. un sujet proposé dans le cadre de leur institution s’intégrant bien dans la formation continue.
  3. un sujet théorique que les étudiants sans encadrant local pourront développer seuls.

5. Modalités d’évaluation

Chaque UE fait l’objet d’une évaluation terminale pouvant prendre la forme d’une épreuve écrite (2 à 3 heures) et/ou d’un contrôle continu des connaissances (plusieurs épreuves courtes réparties tout au long de la période de formation) ou de réalisation de dossiers sous forme de travail individuel ou de groupe.

 Renseignements complémentaires

Vous trouverez des renseignements complémentaires sur l’ESP à l’adresse : http://www.sante-pub.u-nancy.fr/esp/
Contact : medecine-esp-info-inscription@univ-...

© 2006-2019 AUF |